Conseils d’installation d’une PAC piscine

 
À entendre le nom du dispositif « pompe à chaleur », bon nombre de personnes s’imaginent que cela coûte une fortune, ce qui n’est pas le cas en plus d’apporter de nombreux avantages. Se renseigner sur ses caractéristiques ainsi que son mode d’utilisation peut contribuer à mieux en profiter.

Caractéristiques des pompes à chaleur

Ce dispositif peut se présenter sous deux aspects où le premier est de type classique, qui procure de la chaleur. Le second a quant à lui l’effet inverse ce qui veut dire qu’il consiste à obtenir une température plus réduite. Une pompe à chaleur réversible est surtout utilisée durant les canicules avec pour rôle de réduire la multiplication des algues.
Quant à la pompe à chaleur pour réchauffer, il peut augmenter la température de 1 à 2 °C par jour. Avoir de l’eau de bassin un peu plus froid requiert un certain temps avec une pompe à chaleur pour réchauffer. Il faut effectivement une semaine à peu près pour obtenir de meilleurs résultats.
  Dans ce cas, une pompe à chaleur pour réchauffer s’associe toujours à un réchauffeur électrique où l’action de la PAC est plus rapide avec une température optimale. Mais quel que soit le type de PAC à utiliser, il y a toujours un thermostat qui permet d’avoir la température souhaitée sans avoir à effectuer de grandes interventions.

Quelques conseils pour l’installation d’une pompe à chaleur de piscine

Réussir la pose de sa pompe à chaleur implique un circuit de filtration dans la piscine, un accessoire qui consiste à modifier la voie de circulation du circuit. Cela permet à l’eau de parvenir dans le dispositif de chauffage.
L’emplacement de cet équipement doit se faire à 50 cm de la paroi du local technique au minimum avec un écart de 4 à 5 cm entre la grille de ventilation de la pompe et ses alentours. Ce système permet donc d’avoir plus d’aération et le condenseur recevra aisément de l’air par la même occasion.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire