Comment en finir avec la procrastination

Résultat de recherche d'images pour "responsibility"

Se lever le matin n'est pas toujours chose aisée, et c'est même parfois un calvaire lorsque l'énergie semble vous avoir définitivement abandonné et que votre motivation à affronter une journée est proche du niveau zéro. La tentation est alors grande de tout envoyer valser et de remettre à plus tard le moment où l'on sera enfin disponible à la vie. Vaille que vaille , de toutes les manières le monde ne cessera pas de tourner sans moi, se dit-on ! Certes ! Mais à quel prix ? Ce n'est un secret pour personne, de tels comportement peuvent avoir des conséquences absolument désastreuse dans la vie, que cela soit sur un plan personnel ou professionnel. Et, certaines mauvaises habitudes acquises au fil des années, et que le quotidien renforce tous les jours un peu plus, nous compliquent encore d'avantage la tâche.

Si vous êtes de ceux qui ont du mal à se réveiller le matin, vous trouverez dans cet article quelques pistes de réflexion qui vous aideront à surmonter cette difficulté et à lutter contre votre tendance à procrastiner : qui est, pour rappel, la tendance à remettre à plus tard ce que l'on peut et devrait faire dans les meilleurs délais.

Mais au préalable il serait bon de se demander si il n'y a pas des raisons objectives à vos difficultés à vous extraire de votre lit le matin. Est-ce tout simplement parce que vous veillez trop la nuit, à regarder des programmes de télévision sans intérêt et qui ne vous apportent rien d'autre que l'oubli du temps et de vous même ? Facile ! Ne regardez que les programmes que vous avez choisi et qui vous intéressent vraiment. Sinon, remplacez la télévision par un bon livre, vous trouverez plus facilement le sommeil, vous vous enrichirez d'avantage et vous sentirez bien plus reposé le matin.

Y-a-t-il une raison de santé ? Avez-vous besoin de consulter chez un spécialiste du sommeil ? Pour information, dans les hôpitaux publics, un rendez-vous chez un spécialiste du sommeil c'est parfois trois mois d'attente, et c'est bien moins de temps qu'il ne faut pour louper un examen ou échouer au regard d'une échéance importante. Faites donc vite si vous éprouvez des difficultés de ce type et que vous dormez mal. Mangez-vous correctement, faites-vous suffisamment d'exercice physique ? Toutes ces questions sont cruciales en terme d'énergie disponible pour affronter une nouvelle journée, ou la vie de manière générale. Posez-vous honnêtement ces questions, dans bien des cas vos difficultés proviendront de là. Il sera donc facile de leur apporter des solutions efficaces et durables.

Mais si vos difficultés à vous réveiller ne proviennent pas d'un problème de santé et que vous préférez toujours la télévision à la lecture, c'est peut alors que votre problème se situe au niveau de votre motivation. Il nous faut alors aborder le problème de votre tendance à la procrastination, et surtout parler des moyens pour parvenir à la faire disparaître au plus vite. Voici quelques recommandations utiles et faciles pour vous permettre de dépasser votre procrastination. Pour être efficaces ces recommandations doivent prises comme un tout.

1- Prendre sérieusement conscience que la vie passe irrémédiablement

Vous êtes probablement encore jeune, mais vous n'avez aucune garantie de ce dont demain sera fait. Et, ce que vous accomplissez aujourd'hui vous construit et fonde votre devenir pour demain. Ce que vous faites ou ne faites pas aujourd'hui aura des répercussions demain. Il n'y a aucun moyen d'échapper à cela. Les formules magiques du type « ça ira mieux demain » ne marchent pas. Il s'agit là d'un strict rapport de cause à effet. C'est implacable. Pensez à cela aussi souvent que vous le pouvez. Il existe sur Internet de nombreux sites répertoriant des aphorismes classés par thèmes. Trouvez des aphorismes sur la thématique du temps qui passe qui vous plaisent et qui vous parlent, et méditez les aussi souvent que possible. Vous n'avez pas besoin de jouer à vous faire peur, car la peur oriente l'action par défaut. Soyez plutôt positifs et pensez à ce que le fait de ne plus dilapider votre temps va vous faire gagner. Mais gardez bien en tête que la vie est bien trop courte pour la laisser filer en perdant votre temps au lit. Elle mérite d'être appréciée et vécue pleinement, pour votre entourage, votre famille, vos proches, pour vous . Ne la gâchez pas !


2- Apprendre qu'une vie heureuse passe par la capacité à dire « Non »

Vous avez sans aucun doute conscience des actions qui peuvent vous être profitables dans votre quotidien et dans votre vie, vous les connaissez très bien. En votre for intérieur vous savez ce que vous désirez accomplir. Vous savez aussi que ceux qui accomplissent des actions positives pour leur existence le font parce qu'ils doivent le faire. Ils en sont persuadés. Et très souvent ils accomplissent ces actions en dépit de leur penchant à vouloir faire autre chose. Quel que soit leur ressenti, ils font quand même ce qu'ils doivent faire. Rien ne les arrête, car ils restent toujours concentrés sur leurs objectifs. Faites en de même, et dites résolument « Non » à tout ce qui est insignifiant pour votre vie et qui ne vous rapporte que des bienfaits à court terme. Ne vous laissez jamais distraire par les mangeurs de temps. Je suis persuadé que chacun d'entre-vous peut établir une longue liste de mangeurs de temps. Parmi ceux-ci vous reconnaîtrez certainement les mangeurs suivants; Surfer sur Internet sans but précis, consulter plusieurs fois vos mails alors que vous avez d'autres choses à faire, vous atteler en premier lieu à des tâches secondaires...surveiller les cours de la bourse alors que vous n'êtes même pas actionnaire ! Identifiez ces mangeurs de temps, vos mangeurs de temps et dites leur résolument et définitivement : Non !

3- Poser des objectifs, pour vous même

Voici la partie difficile de l'exercice. Asseyez vous dans le calme, et établissez une série d'objectifs généraux pour vous même. Relevez ceux qui sont les plus importants pour vous et écrivez les sur une feuille de papier. Dans un deuxième temps, isolez de la liste des objectifs spécifiques qui seront réalistes et réalisables à court terme et qui vous permettrons d'atteindre vos objectifs généraux étape après étape. Fixez-vous des objectifs quotidiens. Par ce moyen, vous allez être amené à changer vos mauvaises habitudes. Et, petit à petit vous apprendrez à dire « Non » à vos tendances paresseuses, tout en renforçant graduellement votre caractère, votre corps et votre puissance intérieure. Vous pouvez par exemple, décider de régler votre réveil matin dix minutes plus tôt qu'à votre habitude. Et, progressivement toujours un peu plus tôt, jusqu'à pouvoir dire résolument « Non » à votre envie de rester « encore un peu » au lit. Préparez vous à cela, prenez un peu de temps pour y réfléchir mûrement et... Faites le !

4 Devenir plus responsable

Vous êtes le seul à savoir ce que doivent être vos objectifs dans la vie, vous êtes aussi le seul à pouvoir mettre en oeuvre les changements nécessaires pour que vos objectifs se réalisent. Aussi, après avoir déterminé quels doivent être vos objectifs, prenez vous régulièrement du temps pour les consulter et les relire. L'objectif étant de vous imprégner pleinement de ces objectifs et de vous rendre responsables de leur réalisation. Commencez alors par vous accorder un peu de temps quotidiennement pour travailler concrètement à la réalisation de vos objectifs. Ne soyez pas trop gourmands, et ne tentez pas d'en faire trop d'un seul coup. De dix à vingt minutes par jour peuvent suffire dans un premier temps. Mieux vaut un peu tous les jours, que beaucoup d'un seul coup puis plus rien pendant un long laps de temps. Si vous parvenez à maintenir le rythme sur une longue durée vous en retirerez bien d'avantage. Et, avec le temps vous aurez acquis une solide confiance en vous même. Le temps où vous aviez du mal à vous lever le matin sera loin derrière vous. Vous aurez atteint l'âge de responsabilité et pourrez en faire des tonnes, sans avoir forcer de trop votre nature profonde.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire